Fabrice Robert, fondateur de l'IELLAS, est professeur de Lettres Classiques. Reçu second à l’agrégation de Grammaire en 2004 et titulaire d’un doctorat en Sciences de l’Antiquité (spécialité philologie grecque) obtenu en 2008 avec la mention Très honorable accompagnée des félicitations du jury, il a enseigné à l’université, en collège et en lycée.

 

Parallèlement à ses activités d’enseignement, il mène des travaux de recherche de type universitaire dans différents domaines des études classiques (histoire de la littérature antique, rhétorique, mythologie, transmission et édition de fragments, pratiques de l’intertextualité, conflits entre paganisme et christianisme), et se consacre également à des écrits et activités de vulgarisation. Il est à ce jour l’auteur d’une vingtaine d’articles et de trois ouvrages :

- Les œuvres perdues d’Ælius Aristide : fragments et témoignages. Édition, traduction et commentaire, Paris : De Boccard, 2012

- J’assure en grammaire française, Paris : Ellipses, 2014

- La mythologie gréco-romaine en clair, Paris : Ellipses, 2016.

 

Dans cette même perspective et avec le même plaisir d'accompagner néophytes aussi bien que connaisseurs dans la découverte et l'exploration des civilisations antiques, il exerce depuis 2010, au sein de l'association Athéna, la fonction d'animateur culturel pour des voyages en Grèce.

 

C’est en 2015 qu’il fonde l’Institut d’Enseignement des Langues et Littératures AncienneS (IELLAS), afin d’étendre ses activités au service de la transmission de l’héritage antique.

En juin 2016, Fabrice Robert reçoit une médaille d'argent décernée par la société académique Arts-Sciences-Lettres pour l'ensemble de ses activités et publications.

Depuis 2019-2020, il assure notamment des cours sur auteurs au programme de l'Agrégation de Lettres Classiques et de Grammaire (Hérodote, Isocrate, Pindare) au Collège Sévigné (75005).